A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou

Tremblements de terre
entre Angers, Tours et Poitiers
par Jean-Claude Raymond

Présentation

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou, zone sismique

Bien que la région couverte par A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou ne soit pas généralement considérée comme une zone à risques plusieurs communes de la Vienne sont classées avec le risque 1a.

Aranei-Orbis donne quelques informations sur quelques tremblements de terre ressentis dans la région.

Dates des tremblements de terre ressentis dans la région

Dates des séismes dans le Poitou de 1500 à 1972.
Source: BRGM Les tremblements de terre en France Hier, aujourd’hui et Demain, sous la direction de Jérôme Lambert
3, avenue Claude Guillemin
45060 Orléans cedex 2.
ISBN 2-7159-0842-3.

  • 1512      Poitou
  • 1568      Angers
  • 1579      Tours
  • 1704      Anjou et Vendœuvre-du-Poitou
  • 1705      Langeais
  • 1708      Poitiers
  • 1711      Loudun
  • 1772      Parthenay
  • 1972      Ile d’Oléron
  • 2006      Chinon (2006-11-05 0h37 UTC, 1h37 local, latitude 47.2N, longitude 0.15E,  ML 4.0)

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Tremblement de terre dit de Loudun (1711-10-06)

Le 6 octobre 1711, vers 19 heures, un tremblement de terre dont l'épicentre se trouve au nord de Loudun ébranle la ville.  Le degré d’intensité fut de VII-VIII (MSK) à l’épicentre, proche de Loudun.

La population fut prise de panique. Les jours qui suivirent et pendant plusieurs semaines consécutives la terre continua à trembler  à Loudun même et au voisinage.

Les communes avoisinantes furent également touchées et les habitants affolés.

A Loudun, la plus grande partie des cheminées s'écroulèrent. Plusieurs édifices publiques furent gravement endommagés, en particulier le corps de garde du Portail-Chaussé, ainsi que celui de la Porte-du-Martray. Les intempéries qui suivirent le tremblement de terre contribuèrent à aggraver les dégats.

Des manifestations de ce tremblement de terre furent observées à Paris.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Brain-sur-Allones

Brain-sur-Allones est situé au nord-est de Saumur.

Le 6 juin, il y eut un tremblement de terre à 10 heures du soir ; un quart-d'heure après il y en eut un autre ; le matin à 5 heures la terre trembla.

Curé de Brain-sur-Allones

in Œuvre

Commentaire

Chapelle-aux-Naux  (La)

La Chapelle-aux-Naux se trouve près d'Azay-le-Rideau (France — Indre-et-loire)

Deux tremblements de terre consécutifs sont signalés à 9 heures du soir le 6 octobre 1711 ; le dernier fut si considérable que le desservant de la Chapelle-aux- Naux abandonna sa maison croyant qu'elle s'écroulait.

L. de Grandmaison

in Inventaire-sommaire etc.
série E supplément,  t. I.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Paris

Le 6 octobre, à huit heures du soir, on s'apperçut d'un tremblement de terre dans mon appartement seulement, à l'Observatoire ; & l'un des principaux signes, fut que les gros anneaux d'une fontaine de cuivre, frapperent contre la fontaine, firent assez de bruit & demeurerent long-temps en mouvement, ce qui fut observé par tous ceux qui étoient dans le lieu ; mais je n'en parlai point alors, car je soupçonnais que cette fontaine où il y avait beaucoup d'eau, avoit pu glisser un peu sur son pied où elle étoit posée, & qu'un petit mouvement d'eau, en avoit pu donner un assez grand à toute la fontaine pour en faire battre les anneaux contre le corps : mais quelques jours après nous reçumes des lettres, par lesquelles on nous avertissoit d'un tremblement de terre qu'on avoit à 30 lieues de Paris, ce qui avait beaucoup effrayé les gens du lieu, & c'étoit le même jour, & à la même heure où, nous nous en étions apperçus à l'Observatoire.

M. de la Hire

in Observations Météorologiques faites à l'Observatoire Royal
pendant l'année 1711
Académie royales des Svciences de Paris, année 1712

Région de Montsoreau

Sorges

Sur les huit heures du soir, la terre trembla avec des secousses qui étonnèrent les plus hardis des hommes, et huit minutes après, le tremblement recommça qui acheva d'effrayer.

Curé de Sorges

Varennes-sur-Loire

Varennes-sur-Loire est siuté au nord de Montsoreau

Le 6 octobre, à 7 heures du soir, il s'est fait sentir un si violent tremblement de terre à plusieurs reprises que tout le monde a été affrayé. Plusieurs cheminées ont été renversées et même des maisons en ont beaucoup souffert, et les croix de pierre qui étaient au-dessus des portes de cette église en ont tombé. On croirait enfin être entièrement perdu..

Curé de Varennes-sous-Montsoreau

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Tours

Tremblement de terre très violent, surtout en Poitou, et il ne s'est pas fait sentir à Tours. On l'a senti pendant 9 à 10 jours, mais peu chaque jour et chaque nuit.

in Registres municipaux

Description par le Marquis de Dangeau

Il y eut le 6 du mois passé [octobre 1711] un tremblement de terre que beaucoup de gens sentirent ici, mais beaucoup de gens ne le sentirent point, et nous étions chez Madame La Dauphine, où nous ne nous en aperçûmes pas ; ce fut sur les huit heures du soir. Nous avons su depuis que ce tremblement de terre avoit été plus considérable le même jour et à la même heure sur les frontières de la Touraine et au Poitou. La petite ville de Loudun en a été fort endommagée ; châteaux voisins en ont souffert, et l'on a appris depuis peu que ce même tremblement avoit fait beaucoup de désordres en plusieurs villes d'Allemagne, surtout en Saxe.

Marquis de Dangeau

in Journal

Tome quatorze. 1711-1713

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Description par Guéniveau

Rapport de M. Guéniveau, subdélégué  au Contrôleur général pour l'informer du séisme de Loudun .

Rapport de M. Guéniveau, subdélégué  au Contrôleur général pour l'informer du séisme de Loudun .  « hier sur les sept heures et demye du soir, il a fait en cette ville un sy grand tremblement de terre que tous les habittans depuis les plus grands jusqu’au plus petits en ont pensé mourir de poeur. Ce tramblement a fait par plusieurs fois dont deux ont estez furieux qui ont duré le temps d’un demy quart d’heure. On croioit que toutes les maisons tomboient les unes sur les autres. Il ny en a poinct dou il nayt tombé des pierres et plusieurs cheminé et mesme beaucoup de personnes sont blessée par les pierres qui ont tombé sur eux. Beaucoup de personnes ont abandonné leurs maisons et ont sorty la ville jusqu’au jour. Je ne scaurois à présent vous dire le mal que cela a fait mais il est grand. Je croy quil y a plusieurs personnes qui sont mortes et d’autres qui en moureront de poeur… »

M. Guéniveau

Citation rapportée par Gérard Jubert dans un journal local dont le nom ne m'a pas été transmis ni la date de parution.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document


Description par Madame de Maintenon

Lettre à la princesses des Ursines en date du 1711-10-18.

Il y a eu un terrible tremblement de terre à Saumur, je ne sais point précisément le jour ; il a duré quatre jours avec un bruit épouvantable et souterrain comme des vents et des cris ; des clochers ont tombé avec des cheminées. On ne dit point qu'il y ait eu quelqu'un de tué.

Madame de Maintenon

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Autres témoignages

Madame de Maintenon qui se trouvait à  Saumur écrivit à la princesse des Ursines que les cloches ont tombé avec les cheminées.

Monsieur Henri Duplessis de Paumard d'une famille de notables de Saint-Jouin-de-Marnes signale des dégâts sur l’abbaye.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Communes touchées par le tremblement de terre de Loudun

  • Moncontour  : habitants effrayés, maisons détruites, sachristie endommagée, sachristain blessé.
  • Montsoreau : cheminées renversées et maisons détériorées.
  • Saint-Jouin-de-Marnes : habitants effrayés.
  • Candes-Saint-Martin : le roi prendra à sa charge la réparation de l'église.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Autres tremblements de terre de la région

Sainte-Maure-de-Touraine

Sainte-Maure-de-Touraine : tremblement de terre d'intensité MSK VII - VIII en 1657-02-15 à 15 heures.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Communes concernées par des risques sismiques

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Tremblement de terre d'Oléron ressenti à Châtellerault

Le 1972-07-12, en vacances à Châtellerault, j'ai très nettement ressenti la secousse alors que je dormais (vers 3h.). Elle provoqua l'ouverture de la porte de la chambre. J'ai gardé un mauvais souvenir de ce réveil brusque. De magnitude 5,2, la secousse fut ressentie sur 200 000 km2.

Jean-Claude Raymond

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Bibliographie

  • Guides géologiques Régionaux - VAL DE LOIRE  Anjou – Touraine – Orléans – Berry, collection dirigée par Charles POMEROL Professeur à l’Université de Paris, MASSON, I.S.B.N. 2.225.42.515.9
  • Journal du marquis de Dangeau, tome quatorze. 1711-1713

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Liens externes

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document



Messagerie, Aide, Aranei-Orbis ? Copyright, etc.

Retour à l'article Géographie .

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou vous remercie de votre visite

Dernière modification : 2008-11-02 - 09:16:46

  Contact | Aranei-Orbis ? | Recherchons | Aide | Crédit | Nouveautés

Déficience visuelle

Sites de la galaxie Aranei-Orbis

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou
Patrimoine régional entre Angers, Tours et Poitiers : personnages célèbres, coutumes, légendes, témoignages, histoire, géographie, architecture.
(jcraymond.free.fr)
Chansons anciennes
Chansons trouvées dans des cahiers datant d'avant la guerre de 1914-1918.
(cahierschansons.free.fr)
Arts des mots — Le Poémier
Poèmes et textes de mes amis et invités.
(lepoemier.free.fr)
Arts visuels
Œuvres de mes amis et invités.
(www.chez.com/araneiorbis)
Antick
Musée virtuel d'objets anciens, disparus ou en désuétude.
(antick.free.fr)
Domus-Libri
Maison des livres anciens restitués sous format numérique.
(domuslibri.free.fr)
Morts pour la France
Monuments aux morts et les noms qu'ils portent.
(mortspourfrance.free.fr)

Copyright :© Aranei-Orbis - 1997 - 2016 - Toute reproduction, adaptation, traduction réservée.

  Document made with KompoZer 

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS!