A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou

Arçay
France-Vienne
par Jean-Claude Raymond

Histoire par Robuchon

Le bourg. — Cette localité est fort ancienne ; une charte du cartulaire de Cormery datée de l'an 791 constate qu'Arçay avait été donnée à cette abbaye par Ithier, abbé de Saint-Martin de Tours, qui avait acquis ce domaine grâce aux libéralités du roi Charles. Arçay figure encore dans les chartes de 838, 950, 115.

Ce village eut fort à souffrir des guerres de la Ligue ; un acte de vente de diverses pièces de terre consentie le 9 février 1598 par les habitants porte que le prix sera payé « à l'acquit des manans et habitans de la dicte paroisse, à ceux qui détiennent la ville et chasteau de Myrebeau, rebelle au roy, en partie des deniers que sont contraincts de paier, à faulte de quoy les dits habitans de Myrebeau [Mirebau] avoient et ont à présent aulcuns des habitans et bestiaux prisonniers, et pour le rachat d'iceux (1) ».

Les registres paroissiaux, très riches en documents curieux, rapportent le fait qui édifiera le lecteur sur les mœurs militaires et les procédés racoleurs de jadis :

Jean Perrin, valet du sieur de la Veau, du bourg, a esté enterré le 14 janvier 1706 ; étant sorti la nuit du dimanche au lundi avec son maistre pour voir ce qui se passait dans la rue au-devant du prieuré, ils trouvèrent plusieurs hommes armés, dont les chefs estoient les sieurs de Montigny, Laspais de Limon, capitaine d'infanterie et lieutenant de dragons, lesquels vouloient tout mettre à feu et à sang dans la maison du sieur Mauberger, fermier du prieuré. Ce pauvre garçon, qui s'estoit échappé de mains de ces misérables qui en vouloient faire leur soldat par force, se cacha dans la porte de la Voguyon où on lui donna un coup de fusil ou de pistolet chargé à cartouches à balles ramées, lesquelles lui traversèrent les deux cuisses et le fondement, dont s'ensuivit la plus cruelle et la plus horrible playe qu'on puisse jamais voir.

Aubry curé

Le même curé Aubry raconte aussi plus loin, sous le titre de « Plaisante aventure », comment des faux sauniers firent irruption la nuit du 17 avril 1712 chez les gabelleurs de Pas de Jeu et, après les avoir dépouillés et désarmés « les emmenèrent tout nuds faire baigner sous le pont dudit Pas de Jeu ».

Arçay est aujourd'hui un petit bourg desservi par une station placée à l'embranchement des lignes de Poitiers et des Sables -d'Olonne [en 1890, date de parution du livre] ; les principaux hameaux de cette commune sont Le Puy-d'Arçay et Chassigny.

L'église. — Le seigneur de Chassigny était fondateur de l'église d'Arçay ; il avait aussi à sa nomination la chapelle Notre-Dame construite dans le grand cimetière d'Arçay au XVIe siècle.

Une chapelle avait été fondée dans cette église par Jaquette Marchand, veuve de René Guyneau, seigneur de Bour et Chassigny.

Le prieuré. — Comme l'église, il dépendait de l'abbaye de Cormery et était habité par deux moines en 1338, le prieur nommé Philippe et son compagnon. Hardouin de Perefixe, évêque de Rhodes et archevêque de Paris, en fut pourvu par le cardinal de Richelieu ; son revenu était alors de 1.200 livres.
Le temporel de ce prieuré fut vendu le 12 janvier 1791 moyennant 58.000 livres.

Chassigny. — Cette seigneurie, qui relevait de la baronnie de Bauçay à foi et hommage lige, appartenanit au XIVe siècle à Pierre des Aubues, puis passa aux Chasteaulin, de la Jaille, Guyneau, de Berauldin, de la Rochebeaucourt, Foucault de Saint-Germain, et fut vendue le 27 août 1734 par Catherine-Michelle Garnier, épouse de René Dujon de Chassigny, capitaine au régiment d'Anjou, à Jean-Vincent de Mondion, seigneur de Bessay.

En 1492, Émard de la Jaille, seigneur de Chassigny, faisait une transaction avec l'abbé de Cormery au sujet de la présentation de la chapelle Notre-Dame du Cimetière ; il fut convenu que ce droit appartiendrait seulement aux membres de la famille de la Jaille qui posséderaient Chassigny et s'éteindrait avec eux.

Cette gentilhommière, qui existe encore, est une massive construction fort délabrée du XVIIe siècle.

PunaiseNotes

(Si vous avez utilisé un lien inséré dans un texte pour arriver à ces notes, utilisez le retour arrière de votre Navigateur pour revenir au texte)

(1) Archives du département de la Vienne, cure d'Arçay. 

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Conservatoire d'arbres fruitiers anciens

Création sur la butte de Marcoux à Arçay d'un verger conservatoire d'arbres fruitiers d'espèces anciennes. Il devrait compter 250 arbres fruitiers régionaux. (Source Le Journal du pays loudunais, n°5, décembre 2007 — Janvier-Février 2008).

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Données administratives, patrimoniales et géographiques

Accès aux données concernant Arçay
  • sur l'encyclopédie Wikipedia,
    (données géographiques et administratives, liens vers sites officiels)
  • sur les bases de données du Ministère de la Culture
    (architecture, mobilier, iconographie...),
  • sur le serveur ViaMichelin.
    (accès aux cartes Michelin numérisées du lieu)


Messagerie, Aide, Aranei-Orbis ? Copyright, etc.

Retour à l'article Histoire régionale .

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou vous remercie de votre visite

Dernière modification : 2008-01-07 - 09:52:25

  Contact | Aranei-Orbis ? | Recherchons | Aide | Crédit | Nouveautés

Déficience visuelle

Sites de la galaxie Aranei-Orbis

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou
Patrimoine régional entre Angers, Tours et Poitiers : personnages célèbres, coutumes, légendes, témoignages, histoire, géographie, architecture.
(jcraymond.free.fr)
Chansons anciennes
Chansons trouvées dans des cahiers datant d'avant la guerre de 1914-1918.
(cahierschansons.free.fr)
Arts des mots — Le Poémier
Poèmes et textes de mes amis et invités.
(lepoemier.free.fr)
Arts visuels
Œuvres de mes amis et invités.
(www.chez.com/araneiorbis)
Antick
Musée virtuel d'objets anciens, disparus ou en désuétude.
(antick.free.fr)
Domus-Libri
Maison des livres anciens restitués sous format numérique.
(domuslibri.free.fr)
Morts pour la France
Monuments aux morts et les noms qu'ils portent.
(mortspourfrance.free.fr)

Copyright :© Aranei-Orbis - 1997 - 2016 - Toute reproduction, adaptation, traduction réservée.

  Document made with KompoZer 

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS!