A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou

Moncontour-de-Poitou
France — Vienne
par Jean-Claude Raymond

Flamme postale de Moncontour-de-Poitou (France-Vienne)

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Présentation

Aux frontières de l'Anjou et du Poitou, Moncontour, en latin Mons cum Turris (mont avec tour),  fut fortifiée par les comtes d'Anjou. Le donjon domine la ville. Moncontour vit se dérouler plusieurs batailles.

En septembre 1034, Geoffroi Martel, comte d'Anjou, y bat Guillaume VI, duc d'Aquitaine.

Pendant la guerre de Cent-Ans, les Anglais et leurs alliés poitevins prennent Moncontour en 1370. En 1371, Duguesclin la délivre (voir-ci-dessous).

Pendant les guerres de religion, en 1569, le duc d'Anjou, futur Henri III y défait l'amiral Coligny qui commandait les Protestants.

Pendant la Seconde-Guerre, en 1940, la forteresse eut à subir les dégâts dus à une escarmouche entre les Allemands et les Français.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Moncontour prise par les Anglais et reprise par Duguesclin

Le Poitou éprouvait alors tout ce que la guerre peut entraîner de désordres et de calamités : il était rempli de châteaux dont les seigneurs, les uns Anglais, les autres Français, faisaient continuellement des entreprises et ravageaient tout le pays.
Comme la garnison de Moncontour était celle qui incommodait le plus les Anglais, ils résolurent d'assiéger le château. Il se trouva devant cette place trois mille hommes, à la tête desquels étaient les capitaines Poitevins qui tenaient le parti de l'Angleterre. Le château fut pris d'assaut le sixième jour, et la garnison passée au fil de l'épée ; on ne fit grâce qu'aux deux commandans [commandants], Pierre de Guerfille et Jourdain de Cologne, et à cinq ou six hommes d'armes : on mit une garnison de cinq cents hommes dans le château. Guichard d'Angle passa pour lors en Angleterre, et fut bien reçu d'Edouard, qui lui donna l'entrée et séance avec les barons, et se nommaient confrères et chevaliers du Bleu Jarretier

La flotte Anglaise, qu'Edouard envoya en France, fut attaquée par celle des Castillans ; les Anglais furent battus et perdirent leurs principaux capitaines, qui furent ou tués ou pris : le comte de Pennebrocket Guichard d'Angle furent du nombre des prisonniers. Cet échec entraîna bientôt la perte des places que les Anglais tenaient dans le Poitou. Les Français s'assemblèrent sur les frontières de cette province, au nombre de plus de trois mille hommes. Ils étaient commandés par les plus grands capitaines, le connétable Duguesclin, le duc de Berri, le duc de Bourbon, le comte d'Alençon, le dauphin d'Auvergne, Louis de Sancerre, le sire de Clisson, le sire de Laval, le vicomte de Rohan, le sire de Beaumanoir. Ils emportèrent d'assaut le château de Montmorillon, et passèrent la garnison au fil de l'épée : ils assiégèrent Chauvigny, qui composa le troisième jour, et Lussac où il y a ville et château, qui se rendirent aussitôt. Le connétable et son armée passèrent près de Poitiers, où ils couchèrent une nuit dans les vignes ; mais il n'osa attaquer cette ville où les Anglais avaient jeté de nouvelles troupes : les Français allèrent assiéger le château de Moncontour. 

Ce château était entouré de fossés si profonds, qu'il n'était pas possible de les franchir. Le connétable y fit jeter une quantité d'arbres et de branches qu'il fit couper par les paysans : on mit de la paille sur les branches, et on couvrit le tout de terre. Les soldats approchèrent alors jusque près du mur. Le connétable ordonna l'assaut, qui dura tout le jour : on continua le lendemain ; les assiégés demandèrent à capituler : on leur accorda la vie et la liberté de se retirer à Poitiers avec leur or et leur argent. Le connétable et ses gens se reposèrent quelque temps dans ce château, et allèrent ensuite joindre le duc de Berri, qui assiégeait le château de Sainte-Sévère en Limousin.

René Hyacinthe Thibaudeau

in Histoire de Poitou (volume 1)

Robin et Ce libraires éditeurs, 1839, pages 387 et 388.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Moncontour par Paul Joanne

765 h., ch[ef].-l[ieu]. de c[anton]., arr[ondissement] de Loudun. >>>——> Donjon carré - à contreforts (mon[ument]; his[torique].du XIIe s[iècle]en partie renversé à la mine  par Duguesclin en 1371. et restauré à la fin du XIVe s[iècle]. — Église du XIIe s[iècle]. — Chapelle romane voûtée en coupoles, autrefois chapelle du château.

Paul Joanne

in Géographie de la Vienne

Hachette, 1906

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Curiosités

La petite ville de Moncontour est dominée par la tour carrée qui a été construit à la demande de Foulques Nerra, comte de Poitou.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Données administratives, patrimoniales et géographiques

Accès aux données concernant Moncontour-de-Poitou
  • sur l'encyclopédie Wikipedia,
    (données géographiques et administratives, liens vers sites officiels)
  • sur les bases de données du Ministère de la Culture
    (architecture, mobilier, iconographie...),
  • sur le serveur ViaMichelin.
    (accès aux cartes Michelin numérisées du lieu)


Messagerie, Aide, Aranei-Orbis ? Copyright, etc.

Retour à l'article Histoire régionale — les lieux .

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou vous remercie de votre visite

Dernière modification : 2009-12-29 - 11:31:43

  Contact | Aranei-Orbis ? | Recherchons | Aide | Crédit | Nouveautés

Déficience visuelle

Sites de la galaxie Aranei-Orbis

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou
Patrimoine régional entre Angers, Tours et Poitiers : personnages célèbres, coutumes, légendes, témoignages, histoire, géographie, architecture.
(jcraymond.free.fr)
Chansons anciennes
Chansons trouvées dans des cahiers datant d'avant la guerre de 1914-1918.
(cahierschansons.free.fr)
Arts des mots — Le Poémier
Poèmes et textes de mes amis et invités.
(lepoemier.free.fr)
Arts visuels
Œuvres de mes amis et invités.
(www.chez.com/araneiorbis)
Antick
Musée virtuel d'objets anciens, disparus ou en désuétude.
(antick.free.fr)
Domus-Libri
Maison des livres anciens restitués sous format numérique.
(domuslibri.free.fr)
Morts pour la France
Monuments aux morts et les noms qu'ils portent.
(mortspourfrance.free.fr)

Copyright :© Aranei-Orbis - 1997 - 2017 - Toute reproduction, adaptation, traduction réservée.

  Document made with KompoZer 

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS!