A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou

Maulay
France — Vienne
par Jean-Claude Raymond

Les origines

Il est fait mention de cette localité dans une charte de l'an 987 conservée dans le cartulaire de Bourgueil ; elle faisait partie de la viguerie de Barnizec.

Le droit de patronage de l'église dédiée à Saint Martin fut disputé au XIIIe siècle par l'archidiacre de Poitiers à Gaultier de Bruges, évêque de cette même ville ; ce dernier nous a laissé, dans ce précieux manuscrit connu sous le nom de Grand Gaultier, les raisons qui militaient en sa faveur ; il expose entre autres que pendant un voyage qu'il fit à Rome vers 1263, le curé de Maulay étant venu à mourir, les vicaires de l'évêque nommèrent à cette cure Nicholas Coturnex, du diocèse d'Arras, qui la posséda pendant longtemps sans aucune contestation.

Il y avait deux fiefs du nom de Maulay : l'un appelé Haut-Maulay, relevait du château de Loudun ; il était possédé en 1085 et 1095 par Guillaume et Vivien de Maulai ; en 1399, par Pouissonet Provost ; de 1469 à 1565, par une branche de la famille de La Rochefoucault, puis par les Tiercelin, les Furzeau. Le château du Haut-Maulay, qui existe encore, appartient aujourd'hui à M. Camille Bérenger, ancien représentant du peuple, qui a publié une notice sur Monts et des Lettres sur les premiers âges de la littérature française. Le parc a été transformé en jardin d'acclimatation, où se trouvent réunis des quadrupèdes et des oiseuux rares.

L'autre fief dit le Bas-Maulay, dépendait de la baronnie de Mirebeau ; il avait dans sa mouvance la dîme de Velort, Parneux et le Vieux-Ballou, avec droit de haute justice.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Histoire par Jules Robuchon

En tous cas, nous savons de façon certaine que la viguerie de Barnizec enclavait dans sa juridiction les terres qui sont entre Monts-sur-Guesnes et la paroisse de Ceaux. Le Loudunais se partageait à cette époque, 10e siècle, en quatre vigueries : Loudun, Vézières, Barniezc et Ceaux, petits tribunaux comparables géographiquement à nos justice de paix, mais avec des pouvoirs beaucoup plus considérables.

Durant le Moyen-Âge féodal, le territoire de Maulay fut partagé en deux seigneries inégales : Le Haut-Maulay, relevant en vassalité de la Châtellerie de Loudun, et le Le Bas-Maulay, relevant de celle de Mirebeau.

Les seigneurs de ces deux fiefs portèrent simultanément le nom de Sire de Maulay, nous ne savons pas s'ils étaient issus d'une même famille. Mais le fait qu'ils portèrent en même temps le même nom permet de le supposer.

Le Haut-Maulay : c'était la principale des deux seigneries. Parmi ses très anciens possesseurs, nous connaissons par les chartres : Guillaume de Maulay, qui vivait en 1085 ; Vivien de Maulay en 1095, Henri de Maulay en 1319.

L'église de Maulay

Cette belle construction romane est édifiée sur une base rectangulaire dont la longueur est de l'ordre de 21 mètres et qui se termine à l'Est par une sorte d'hémicycle. Au midi du monument, dans le voisinage de l'angle Sud-Ouest, se dresse le clocher, belle tour rectangulaire dont chaque face est percée d'une fenêtre en plein cintre.

Près de la porte se trouve une grosse dalle en forme de banc : c'est là que l'on posait, lors des enterrements, le cercueil avant son entrée dans le lieu saint.

Cette église est dédiée à Saint-Martin qui est venu évangéliser la région.

Jules Robuchon

in Paysages et monuments du Poitou


Portail symétrique

Portail symétrique à Maulay (France - Vienne)

Portail symétrique ©Jean-Claude Raymond

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Chapiteau au-dessus d'un portail symétrique à Maulay (France - Vienne)

Ce porche est caractéristique d'un grand nombre de porches et de portails de la région. Le porche est flanqué de deux portes dont dans l'exemple présent, la gauche est factice. Nous retrouvons certains éléments que nous avons décrits avec les portails de Joué à Ceaux-en-Loudun. Deux pilastres encadrant le proche représentent des colonnes. Ils sont d'ailleurs surmontés de chapiteaux s'inspirant du style corinthien mais comportant un visage. Un autre visage se trouve sur la clef de voûte du portail.

Les sortes de cadres disgracieux et non symétriques que vous pouvez voir au dessus des petites portes sont les restes de panneaux publicitaires. Le carré noir est certainement ce qui subsiste d'une plaque de publicité de compagnie d'assurance dont un bel exemple est donné dans Antick - le musée des objets anciens.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Légende de la fontaine du Fond du pot


La Fontaine du Pot


Dans la campagne loudunaise
Saint Martin rêve et se promène
Pour rencontrer, en ces temps
L’âme à évangéliser qui l’attend.
A Maulay, le soleil d'été
Force Martin à s'arrêter.
Une vieille passe par là.
Salut : « Tu parais bien las ».
Saint Martin demande sur l'heure
De l’eau pour calmer sa chaleur
La vieille lui tend un pot de lait
Qu’il déguste sans délai.
Lorsque sa soif fut rassasiée
Il repart, l'ayant remerciée.
Il renverse sur le gazon
Les gouttes restées au fond.
Miracle à cet endroit précis
Une source limpide jaillit
Qui fut nommée, bien à propos
La Fontaine du fond du pot.

Fernande Germain

D'après Les Légendes dorées
par Charbonneau-Lassay



Article sur Charbonneau-Lassay.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Quelques éléments de l'histoire

Au recensement de 1901, Maulay comportait 460 habitants (source Géographie de la Vienne par Paul Joanne, 1906, Hachette et Cie).

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Bibliographie

Un Village nommé Maulay des origines à 1909, par A.-P. Bruckert, Société historique du Pays du Loudunais. (Brochure de 48 pages retraçant, documents à l'appui l'histoire du village. Elle comprend des photographies, des plans et des cartes.)

Paysages et monuments du Poitou par Jules Robuchon, Paris, 1894. Série de croquis de Gabriel Robuchon et photographies de Jules Robuchon.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Données administratives, patrimoniales et géographiques

Accès aux données concernant Maulay
  • sur l'encyclopédie Wikipedia,
    (données géographiques et administratives, liens vers sites officiels)
  • sur les bases de données du Ministère de la Culture
    (architecture, mobilier, iconographie...),
  • sur le serveur ViaMichelin.
    (accès aux cartes Michelin numérisées du lieu)



Messagerie, Aide, Aranei-Orbis ? Copyright, etc.

Retour à l'article Histoire régionale — Les Lieux .

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou vous remercie de votre visite

Dernière modification : 2010-08-18 - 09:53:39

  Contact | Aranei-Orbis ? | Recherchons | Aide | Crédit | Nouveautés

Déficience visuelle

Sites de la galaxie Aranei-Orbis

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou
Patrimoine régional entre Angers, Tours et Poitiers : personnages célèbres, coutumes, légendes, témoignages, histoire, géographie, architecture.
(jcraymond.free.fr)
Chansons anciennes
Chansons trouvées dans des cahiers datant d'avant la guerre de 1914-1918.
(cahierschansons.free.fr)
Arts des mots — Le Poémier
Poèmes et textes de mes amis et invités.
(lepoemier.free.fr)
Arts visuels
Œuvres de mes amis et invités.
(www.chez.com/araneiorbis)
Antick
Musée virtuel d'objets anciens, disparus ou en désuétude.
(antick.free.fr)
Domus-Libri
Maison des livres anciens restitués sous format numérique.
(domuslibri.free.fr)
Morts pour la France
Monuments aux morts et les noms qu'ils portent.
(mortspourfrance.free.fr)

Copyright :© Aranei-Orbis - 1997 - 2016 - Toute reproduction, adaptation, traduction réservée.

  Document made with KompoZer 

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS!