A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou

Daniel de la Touche de La Ravardière
Fondateur de São Luís do Maranhão au Brésil
par Jean-Claude Raymond

Biographie

En 1570, Daniel de La Touche de la Ravardière naquit dans le nord du Poitou à Berthegon (France-Vienne).

En 1604, il est nommé lieutenant-général des Amazones à la Trinité. En fait, il s’agit pour La Ravardière d’aller se rendre compte sur place de la situation consécutive à l’implantation de deux armateurs Jacques Ruffault et Charles des Vaux de Dieppe (France-Seine-Maritime) qui demandent du renfort.

Le 12 janvier 1604, il quitte Saint-Malo.

Le 9 avril 1604, il atteint la baie d’Oyapock.

En avril 1604, il reconnaît la ville et la rivière de Cayenne. La Ravardière revient enthousiasmé de cette première expédition. Mais quand il arrive en France Henri IV vient d’être assassiné. Il reçoit le soutient du Comte de Danville, amiral de France auprès de Marie de Médicis pour pouvoir lancer sa deuxième expédition. Il est accompagné de deux autres nobles Hardley et François de Razilly, un voisin, frère d’Isaac qui contribua à peupler le Québec et qui est bien connu dans le Loudunais et au Québec.

En mars 1612, accompagné de 500 colons, répartis sur 3 vaisseaux : La Régente, La Charlotte et La Sainte-Anne, il repart pour sa nouvelle expédition à partir de Cancale (France-Ille-et-Vilaine) dans le but de fonder la France équinoxiale. Il débarque dans l’île de Maranhão (Maragan) qui se trouve à l’embouchure de l’Amazone. La petite colonie s’installe. Elle construit des maisons, bâtit des églises. Un couvent de Capucins est créé. Un fort est édifié. En hommage au roi Louis XIII, elle donne le nom de Saint-Louis au fort et au village qui vient d’être créé qui deviendra une ville sous le nom portugais de São Luís do Maranhão (Brésil). La colonie se répartit sur l'île en une vingtaine de hameaux.

En 1614, un des moines Capucins, Claude d’Abeville a fait un récit détaillé de cet établissement dans Histoire de la mission des pères Capucins en l’isle de Maragnan et terres circumvoisines.

Le 19 novembre 1614, Français et Indiens attaquent les Portugais mais le chef de ces derniers, Diego de Campos, sort vainqueur de cette bataille (victoire de Guaxindiba).

Le 27 novembre un armistice est signé. Les combats sont suspendus pendant un an. Mais les négociations n'avançant pas les combats reprennent.

Le 3 novembre 1615, Daniel de la Touche de La Ravardière capitule. Quelques français resteront sur l'île.

En 1631, Daniel de la Touche de la Ravardière décède.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Les origines poitevines de Daniel de la Touche de La Ravardière

Mme Doreau dans son opuscule (1999) publie des éléments généalogiques concernant Daniel de la Touche (Tousche) de La Ravardière. Nous allons suivre la filiation et donner quand nous les avons des éléments sur les familles de quelques personnages. A chaque paragraphe ci-dessous correspond une génération.

Guy de la Tousche, seigneur d'Avrigny marié à Jeanne Fretard, veuve de Gui Odart seigneur de Monts. Un des enfants Hardouin, seigneur des Meurs. Les de la Touche remontent au moins aux environs de 1300. La famille Fretard s'est illustrée dans le Loudunais à tel point qu'un de ces enfants, Frétard de Turzay, seigneur de Claunay,  est devenu héros de légende - Légende de la Bête de Coulaines. On trouve aussi des traces des Odart dans la région dès 1320 et jusqu'en 1723. Gui Odard (1320-1369) chevalier, Seigneur de Monts-sur-Guesnes (86) et Baslou (Dercé 86), marié à Guillemette de la Touche. Traces des Odart dans la région en 1723.

Hardouin, seigneur des Meurs marié à Jeanne Bessonneau, dame de La Ravardière. Un des enfants : Guillaume de La Ravardière.

Guillaume de La Ravardière marié à Charlotte de Villiers. Un des enfants : Pierre, seigneur de la Ravardière. (Villiers, il s'agit vraisemblablement du hameau de Villiers à l'Est de Loudun sur la route de Richelieu).

Pierre, seigneur de la Ravardière, capitaine du château de Loches, décédé en 1526, marié à Louise Fréaux. Un des enfants : François.

François marié à Généreuse de Champeron. Un des enfants : Daniel de la Tousche de La Ravardière.

Daniel de la Tousche de La Ravardière, né vers1570, décédé après 1631, marié à Charlotte de Montgomery. Un des enfants : Anne de la Tousche de La Ravardière.

Anne de la Tousche de La Ravardière mariée à Alexandre de Galard de Béarn, baron de Saint-Maurice et des Ormes (Les Ormes - Vienne) sur la Vienne au Nord de Châtellerault.

Bibliographie

Histoire de la mission des pères Capucins en l’isle de Maragnan et terres circumvoisines par Claude d’Abeville,  en 1614.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document



Messagerie, Aide, Aranei-Orbis ? Copyright, etc.

Retour à l'article Célébrités régionales .

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou vous remercie de votre visite

Dernière modification : 2008-01-01 - 15:26:38

  Contact | Aranei-Orbis ? | Recherchons | Aide | Crédit | Nouveautés

Déficience visuelle

Sites de la galaxie Aranei-Orbis

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou
Patrimoine régional entre Angers, Tours et Poitiers : personnages célèbres, coutumes, légendes, témoignages, histoire, géographie, architecture.
(jcraymond.free.fr)
Chansons anciennes
Chansons trouvées dans des cahiers datant d'avant la guerre de 1914-1918.
(cahierschansons.free.fr)
Arts des mots — Le Poémier
Poèmes et textes de mes amis et invités.
(lepoemier.free.fr)
Arts visuels
Œuvres de mes amis et invités.
(www.chez.com/araneiorbis)
Antick
Musée virtuel d'objets anciens, disparus ou en désuétude.
(antick.free.fr)
Domus-Libri
Maison des livres anciens restitués sous format numérique.
(domuslibri.free.fr)
Morts pour la France
Monuments aux morts et les noms qu'ils portent.
(mortspourfrance.free.fr)

Copyright :© Aranei-Orbis - 1997 - 2016 - Toute reproduction, adaptation, traduction réservée.

  Document made with KompoZer 

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS!