A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou

Montault Desilles
Mésaventure d'un prélat pendant le Concordat
par Jean-Claude Raymond

Table des matières


Biographie

Monsieur Charles MONTAULT DESILLES né à Loudun le 30 Avril 1755, de Pierre MONTAULT DESILLES et de Elisabeth de RAIMBAULT.

Après avoir achevé ses études littéraires chez les Oratoriens de Saumur, il fit son droit à Poitiers où il fut reçu licencié en droit en 1773. Devenu avocat, il s'inscrivit au barreau de Paris. Il plaida une cause au Parlement et il la gagna. Sentant l'appel de Dieu pour le sacerdoce, il entra, en 1780, au séminaire de Saint-Sulpice où il ne demeura qu'une année. Il revint à Poitiers où il reçut le sous-diaconat en 1781, et en août 1783, il était nommé vicaire de Saint-Pierre-du-Marché, sa paroisse natale.

Il n'eut pas le courage d'imiter son curé M. de Bussy, qui refusa de prêter serment à la Constitution civile du clergé.

Il adhéra pleinement au schisme, devint un des vicaires épiscopaux de Lecesve, évêque constitutionnel de Poitiers. Il se laissa même enrôler dans les administrations civiles de l'époque, district, conseil départemental, et Dieu sait en quelle compagnie! On ne conçoit pas qu'un homme aussi doux, aussi modeste que l'abbé Montault, se soit laissé entraîner de la sorte dans le schisme, au point de monter jusqu'à son sommet. Élu évêque de Poitiers, en remplacement de l'évêque constitutionnel Lecesve, il fut sacré le 23 Octobre 1791. Il était bon jusqu'à la faiblesse, et ce fut là peut-être son seul crime, mais ce fut un crime.

Peu de temps après son sacre, il vécut deux ans dans une sorte de retraite, sans remplir aucune fonction épiscopale, et cependant sans donner sa démission. Sa droiture et sa douceur lui valurent la haine de la " Société populaire de Poitiers" qui demanda sa mise en accusation. On l'arrêta à la fin de juillet 1793 et dans son propre palais transformé en prison pour les suspects, dans sa propre chapelle, il fut forcé de prendre ses repas sur l'autel. On lui refusait une autre table.

Il fut transporté de Poitiers à Paris pour y être jugé et guillotiné. Il arriva dans la capitale le lendemain de la mort de Robespierre. Ce fut son salut, mais il n'en eut pas moins à subir une captivité de six mois dans les prisons de la Conciergerie. Grâce à l'intervention de Madame Blondet, sa sœur, il fut mis en liberté et se retira à Niré-le-Dolent, où il avait une maison de campagne.

Trois ans après sa rentrée à Loudun, l'évêque fit construire, sur la place de la Bœuffeterie, une maison appelée de son nom hôtel Montault Desilles. En même temps son frère Préfet d'Angers, s'occupait à transformer l'ancienne abbaye de Saint-Aubin en hôtel de la Préfecture. Il parla à l'évêque du talent de Pierre-Louis David, sculpteur, et celui-ci passa dix huit mois à Loudun à décorer la maison de M. Montault. Après son élargissement il avait refusé constamment de reprendre le gouvernement de l'église de Poitiers.

Monseigneur Charles Montault Desilles fut nommé évêque légitime d'Angers, à l'époque du Concordat. Il devait racheter sa faute et donner à ses diocésains les exemples d'une grande piété, d'une humilité profonde, que le souvenir de son passé rendait encore plus touchants par l'effusion de ses larmes. Ses vertus avaient trouvé à Angers leur terrain, le terrain de l'orthodoxie, pour s'épanouir.

Il avait été créé baron de l'Empire.

Il mourut avec la réputation d'un saint évêque, le 29 juillet 1839.

Lerosey

Loudun

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document



Messagerie, Aide, Aranei-Orbis ? Copyright, etc.

Retour à l'article Célébrités régionales .

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou vous remercie de votre visite

Dernière modification : 2007-12-27 - 15:18:35

  Contact | Aranei-Orbis ? | Recherchons | Aide | Crédit | Nouveautés

Déficience visuelle

Sites de la galaxie Aranei-Orbis

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou
Patrimoine régional entre Angers, Tours et Poitiers : personnages célèbres, coutumes, légendes, témoignages, histoire, géographie, architecture.
(jcraymond.free.fr)
Chansons anciennes
Chansons trouvées dans des cahiers datant d'avant la guerre de 1914-1918.
(cahierschansons.free.fr)
Arts des mots — Le Poémier
Poèmes et textes de mes amis et invités.
(lepoemier.free.fr)
Arts visuels
Œuvres de mes amis et invités.
(www.chez.com/araneiorbis)
Antick
Musée virtuel d'objets anciens, disparus ou en désuétude.
(antick.free.fr)
Domus-Libri
Maison des livres anciens restitués sous format numérique.
(domuslibri.free.fr)
Morts pour la France
Monuments aux morts et les noms qu'ils portent.
(mortspourfrance.free.fr)

Copyright :© Aranei-Orbis - 1997 - 2016 - Toute reproduction, adaptation, traduction réservée.

  Document made with KompoZer 

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS!