A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou

Ça C'est m'n'affaire
Chanson
par Jean-Claude Raymond

Table des matières


Présentation

La chanson ci-dessous a été extraite d'un cahier de chansons dont les paroles ont été notées par Adolphe Dutarte. Ce cahier a probablement été constitué au début du XXe siècle (voir article de présentation générale des chansons reproduites sur le site A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou).

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Paroles

Ça C'est m'n'affaire



Paisannerie Comique
Créé par Ducastel à l'Eldorado

Y’a tant de bavard [sic] dans not’village
Qu’on y fait du potin1 faut voir
Car ça n’étions2 pas de bavardage
Depuis le matin jusqu’au soir
Pour cancanner [sic] chacun sattache [sic]
A fourer [sic] le nez dans ma maison
Pour savoir ce que font vos cochons
Vos poules vos canards et vos vaches.

    Parlé

C’est au point que v'lez[-]vous3 y sont
Si tellement curieux ! Qu’on n’peut pas
flanquer une tripoté à sa femme
sans que tout le monde le sache…
Tenez dernièrement y’a le maître d’école
Qu’m[']dit comme ça voyons Jean
Pierre pourrais[-]tu me dire
Mon garçon pourquoi qu’ta lair [sic] si
Bête ? Pourquoi j’ai lair [sic] si bête !

    Refrain

Ça c’est mon affaire ça n’vous
r’gard point Car j’arnaquoi ça c’est
m’n’affaire

 


Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Commentaires

Cette chanson comprend 6 couplets, un refrain et 6 parties parlées.

Cette chanson est particulière :

Notes

  1. Doit être compris ici comme faire courir des bruits , des médisances (des potins) et non faire du vacarme.
  2. N'était.
  3. Voulez-vous.

Anecdotes

Les paroles de cette chanson me rappelle qu'un jour, invité à déjeuner chez un cousin qui avait changé de demeure, n'étant pas arrivé dans le village par la route qu'il m'avait indiquée ses indications  n'étaient pas exploitables. Il m'avait dit de toute façon tout le monde me connaît. Si besoin, il suffira de demander. C'était l'heure de déjeuner, le village était désert. Par bonheur, je trouve un passant dans une rue. Je m'arrête et lui demande où se trouve la maison de mon cousin Dupont. Mon interlocuteur fronce les sourcils. Il n'y a pas de Dupont dans le village. Je lui explique que mon cousin y habitait et que je l'ai eu au téléphone ce matin même. Il me répond me prenant pour un demeuré qu'il connaissait tout le monde ici car il était né là et y avait toujours vécu. Il me laissa tomber sûr de son fait. Je passai à nouveau  sur la place et pensai qu'au café, il y aurait peut-être des retardataires. Ce qui était. L'entrée d'une tête inconnue dans le café ne passa pas inaperçue. J'osai demander où se trouvait la maison de mon cousin Dupont. Les gens se regardèrent et d'une voix répondirent qu'il n'y avait pas de Dupont dans le village. C'est alors que je me rappelai qu'il avait un surnom Barbe-en-Zingue. Je sortis Ce nom et en chœur « Ah ! Barbe-en-Zingue ! Tout le monde le connaît. C'est bien simple, vous prenez la route en face de la boulangerie. Vous passerez la maison de la mère Six-Fesses, c'est trois maisons plus loin. Y-a-pas à se tromper ». Je n'ai pas osé demander qui était la mère Six-Fesses et comment je reconnaîtrai la maison de la dame. Je savais que mon cousin habitait vers la sortie du bourg. Je me suis dirigé sur la route indiquée en direction des champs et j'ai reconnu sa voiture en passant devant sa maison.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Texte du cahier et corrections

Lorsque nous avons pensé dactylographier les textes des chansons, nous avons été confrontés à :

Ceci montre que l'écriture des chansons sur le cahier a été faite à partir des paroles entendues et non recopiées à partir d'une partition. Nous avons voulu permettre au lecteur de connaître le texte tel qu'il se trouve dans le cahier de chansons.

Ceci nous a amenés en général à faire suivre les mots mal orthographiés ou posant problème :

Tout ce qui est entre crochet est un ajout de notre part. Il est possible que, malgré nos soins, nous ayons laissé passer des erreurs. Donc, n'hésitez pas à nous contacter si besoin : Contact.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document



Messagerie, Aide, Aranei-Orbis ? Copyright, etc.

Retour à l'article Chansons anciennes .

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou vous remercie de votre visite

Dernière modification : 2007-04-16 - 10:43:52

  Contact | Aranei-Orbis ? | Recherchons | Aide | Crédit | Nouveautés

Déficience visuelle

Sites de la galaxie Aranei-Orbis

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou
Patrimoine régional entre Angers, Tours et Poitiers : personnages célèbres, coutumes, légendes, témoignages, histoire, géographie, architecture.
(jcraymond.free.fr)
Chansons anciennes
Chansons trouvées dans des cahiers datant d'avant la guerre de 1914-1918.
(cahierschansons.free.fr)
Arts des mots — Le Poémier
Poèmes et textes de mes amis et invités.
(lepoemier.free.fr)
Arts visuels
Œuvres de mes amis et invités.
(www.chez.com/araneiorbis)
Antick
Musée virtuel d'objets anciens, disparus ou en désuétude.
(antick.free.fr)
Domus-Libri
Maison des livres anciens restitués sous format numérique.
(domuslibri.free.fr)
Morts pour la France
Monuments aux morts et les noms qu'ils portent.
(mortspourfrance.free.fr)

Copyright :© Aranei-Orbis - 1997 - 2016 - Toute reproduction, adaptation, traduction réservée.

  Document made with KompoZer 

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS!