A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou

Maisons de vigne
Vont-elles disparaitre ?
par Jean-Claude Raymond

Présentation

On peut trouver dans la campagne de petites maisons isolées dans les champs. Elles datent de l'époque où les moyens de déplacements étaient loin d'être aussi rapides que de nos jours. Ces constructions servaient d'abri lors des travaux dans les pièces de terre éloignées. Souvent, elles étaient dans des vignes car la culture de la vigne réclame des qualités de sol appropriées qui pouvaient justifier l'éloignement de la maison d'habitation. Mais, elles pouvaient aussi se trouver des jardins ou des marais (terrains situés en général près de cours d'eau.

Les maisons de vigne sont de petites constructions qui servaient à abriter du petit matériel, et de temps en temps, les vignerons qui entretenaient la vigne, voire le cheval ou l'âne. Les vignes étaient implantées sur des terrains qui convenaient à cette culture : qualité de la terre, exposition. Les terrains ne se trouvaient pas obligatoirement auprès des lieux d'habitation. En effet, Les vignes pouvaient provenir d'héritages. Lors des premières opérations de remembrement qui consistaient à rassembler les parcelles morcellées au cours des héritages, les vignes et les bois n'étaient pas remembrés car la pousse des arbres, l'exploitation de la vigne s'organisent sur des longues périodes. Dans certains cas compte tenu des distances et de la vitesse des voitures à cheval, il était utile de pouvoir coucher sur place et d'y laisser quelques ustensiles.

De nos jours, les maisons de vigne et cabanons n'ont, sauf exception, plus aucun intérêt et l'on remarque leur délabrement progressif puis leur disparition. Nous avons eu la chance de photographier l'une d'elles quelques semaines avant sa disparition complète.

Bien sûr nous accueillerons avec plaisir les photographies qui pourraient nous être envoyées ainsi que toute explication ou textes concernant ces maisons. Contact.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Des photographies

Champigny-sur-Veude (Indre-et-Loire)

Maison de vigne près de Champigny-sur-Veude

©Jean-Claude Raymond — juillet 2007.

J'aime bien cette petite maison de vigne, humble dans son pré, adossée aux bois, elle regarde un parterre de fleurs sauvages. Elle a bien de la chance de vivre dans ce décor champêtre, mais surtout d'avoir un propriétaire qui prend soin d'elle comme le montre la toiture entretenue.

De plus, elle est typique. Un plan rectangulaire. Une porte et une fenêtre, entourées de la belle pierre du pays. Un grenier. Une cheminée où l'on peut se chauffer auprès d'un feu de sarments, faire réchauffer son repas.

Loudun

Image à venir

©Jean-François Raymond

A la place de l'ancienne maison de vigne un tas de gravas

©Jean-Claude Raymond — 2007-08-09.

Circulez, il n'y a plus rien à voir. Cette maison de vigne à Loudun n'a pas eu la chance de celle de Champigny-sur-Veude. La tempête de janvier 2000 a disloqué son toit. Par bonheur, nous l'avons photographiée quelques semaines avant sa complète destruction.

Ranton

Maison de vigne dans la région de Ranton (France - Vienne)

©Jean-Claude Raymond — 2007-07-08.

On peut se demander combien de temps ce cabanon que nous avions qualifié à tort de maison de vigne résistera-t-il ? Si l'on se réfère à ce qui arrive au plus grand nombre de ces constructions, sa fin est annoncée. Ce genre de construction n'a plus aucune utilité.Il faut tourner autour avec les machines agricoles. Quelle perte de temps ! Cela commence par une porte ouverte à tous les vents. Puis viendra le jour où le toit laissera l'eau entrer. L'humidité sournoisement pourrira la charpente petit à petit dans l'indifférence. Inéluctablement affaibli, le toit malade s'affaissera. Les moignons des murs bientôt, comme les mourants des champs de bataille, sembleront appeler à l'aide. Mais, si personne n'est intervenu avant, pourquoi quelqu'un interviendrait-il aujourd'hui ? Il ne s'agit pas de porter un jugement sévère sur leurs propriétaires. Pour ma part, j'ai été amené à laisser s'écrouler des bâtiments anciens faute de moyens. Il s'agit de montrer que tout sauvetage est une exception. Il semble que le cas du présent cabanon puisse retrouver sa première destination.

Curieusement, l'homme n'abat pas directement ces maisons. Il attend patiemment leur fin comme s'il voulait s'affranchir de sa responsibilité. Il pourait d'un coup de tracto-pelle les annihiler. A-t-il quelques scrupules ? Allez savoir ?  C'est souvent une partie de l'histoire des ancêtres qui disparaissent.

Liens externes

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document



Messagerie, Aide, Aranei-Orbis ? Copyright, etc.

Retour à l'article Patrimoine .

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou vous remercie de votre visite

Dernière modification : 2010-02-04 - 11:05:29

  Contact | Aranei-Orbis ? | Recherchons | Aide | Crédit | Nouveautés

Déficience visuelle

Sites de la galaxie Aranei-Orbis

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou
Patrimoine régional entre Angers, Tours et Poitiers : personnages célèbres, coutumes, légendes, témoignages, histoire, géographie, architecture.
(jcraymond.free.fr)
Chansons anciennes
Chansons trouvées dans des cahiers datant d'avant la guerre de 1914-1918.
(cahierschansons.free.fr)
Arts des mots — Le Poémier
Poèmes et textes de mes amis et invités.
(lepoemier.free.fr)
Arts visuels
Œuvres de mes amis et invités.
(www.chez.com/araneiorbis)
Antick
Musée virtuel d'objets anciens, disparus ou en désuétude.
(antick.free.fr)
Domus-Libri
Maison des livres anciens restitués sous format numérique.
(domuslibri.free.fr)
Morts pour la France
Monuments aux morts et les noms qu'ils portent.
(mortspourfrance.free.fr)

Copyright :© Aranei-Orbis - 1997 - 2017 - Toute reproduction, adaptation, traduction réservée.

  Document made with KompoZer 

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS!