A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou

Tulle de Loudun
Y-a-t-il eu une spécialité de tulle à Loudun ?
par Jean-Claude Raymond

Présentation

Le tulle est un tissu léger formé d'un réseau de mailles rondes ou polygonales. A cette définition le Petit Robert ajoute que le tulle diffère de la broderie  en ce que les fils ne sont pas arrêtés. Il tient son nom de la ville de Tulle (France — Corrèze).

La forme des mailles permettent de distinguer différentes sortes de tulles, par exemple :

  • mailles hexagonales et allongées à Malines,
  • mailles carrées à Bruxelles.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Le Tulle de Loudun

Quelques éléments historiques

La coutume veut que le tulle de Loudun fut très prisé. Avait-il une caractéristique qui le distinguait des autres ? Sa qualité dépendait-elle d'un savoir faire particulier ? Nous allons essayer d'apporter plusieurs éclairages :

  • pourquoi Colbert aurait-il choisi Loudun pour y implanter une manufacture de dentelles s'il n'y avait pas eu sur place une main d'œuvre experte en la matière.
  • dans son livre Histoire des réfugiés protestants de France depuis la révocation de l'Édit de Nantes jusqu'à nos jours, tome I, paru en 1853, Charles Weiss (1812-1864) indique que les manufactures des protestants sont supérieures aux autres. La communauté importante de protestants de Loudun avait-elle acquis un savoir faire supérieur? On peut le penser.

Dans ces conditions, on peut supposer que les protestants voire ceux qui s'étaient convertis et étaient restés sur place ne voyaient pas favorablement la création d'une manufacture qui aurait pu les concurrencer ou encore récupérer leur savoir faire. Il ne faut donc pas s'étonner du rejet du projet d'implantation de la manufacture de Colbert qui n'eut pas de suite.

La fabrication artisanale du tulle a disparu dans le Loudunais.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Exemples de tulles de Loudun

Sans pouvoir prétendre que les tulles que nous connaissons sont identiques à ceux qui étaient confectionnés au temps de Colbert, nous pouvons assurer qu'ils ont été faits dans le Loudunais.

Coiffes — Hommage à ma grand-mère paternelle Octavie Raymond, née Chéret

Les photographies ci-dessous ont été faites à partir de coiffes, dites bonnets ronds à la tourangelle, faites par ma grand-mère paternelle Octavie Raymond, née Chéret vers 1880, ayant habité toute sa vie sur la commune de Ceaux-en-Loudun. Elle avait fait un apprentissage de lingère. Elle portait encore ce genre de coiffes au moins jusqu'à la guerre 1914-1918. Nous ne pouvons assurer que ce modèle de coiffe soit typiquement loudunais. En effet, il ne correspond pas aux exemples proposés dans le livre de Loudun d'autrefois par Gérard Jubert (pages 88 à 91 et 93). La référence complète de ce livre est donnée dans la Médiagraphie de Loudun.

D'autres coiffes ayant été brodées et portées par ma grand-mère ont été léguées au Musée du Costume à Châtellerault.


Coiffe numéro 1

Vue de la coiffe

Coiffe des environs de Loudun.

Photographie Jean-Claude Raymond

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Cette coiffe a été réalisée et portée entre 1900 et 1920 par ma grand-mère paternelle Octavie Raymond, née Chéret. Elle se portait légèrement en arrière du crâne de façon que l'avant ne masquât pas le regard. La chevelure était contenue dans la partie supérieure de la coiffe. L'arrière assez ample pouvait contenir un chignon.

Le fond de la coiffe

En préparation

Détail d'une des deux fleurs

Motif floral d'une coiffe loudunaise, vers 1900

Fleur brodée sur tulle en fond de coiffe. Travail effectué vers 1900, par Octavie Raymond, née Chéret.
La fleur a un diamètre d'environ 10 cm. Photographie Jean-Claude Raymond.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Avant la rédaction de cet article, je n'avais jamais étudié en détail les motifs de cette coiffe. Lors de la donation que ma sœur et moi avons faite au Musée du Costume à Châtellerault, je l'avais choisie parmi les autres car elle me paraissait la plus raffinée.

Fleur brodée sur tulle, explication du texte

L'autre fleur

Aujourd'hui, je suis frappé par la confrontation entre la symétrie apparente et des éléments dissymétriques qui ne peuvent être que voulus. Je veux parler de la répartition des petits cercles blancs représentant des baies. Certains sont isolés [1], d'autres sont accolés aux rebords de la broderie [2] ou n'apparaissent qu'à moitié [3], d'autres sont accrochés à des sortes de tige et en grappe [4], d'autres n'apparaissent qu'à moitié. Un seul pétale est vide [5]. Cette diversité outre le fait qu'elle est tout-à-fait conforme à la nature doit donc permettre de montrer l'aptitude de la dentellière à maîtriser des situations différentes.

Devant

Schéma de coiffe loudunaise

L'avant de la coiffe comporte une sorte de visière.

L'avant que je nomme visière comprend trois parties :

  • tout en avant, un galon de tulle. Il constitue le bord de la visière sur toute sa longueur. Il est tuyauté sauf sur sa partie centrale qui reste plane et ainsi montre le motif brodé tout au long du galon. On peut penser que ce galon n'a pas été fait à la main mais tissé sur un métier Jacquard. On remarquera la régularité mécanique des mailles si on les compares aux mailles du fond de la coiffe.
  • une toile très fine de même type que le fond de la coiffe qui portera des broderies de même style que le fond de la coiffe.
  • un autre galon de tissu fin reçoit d'un côté le galon de tulle et de l'autre la toile très fine brodée.

Note : le galon intermédiaire n'est pas représenté sur le schéma.

Le galon de tulle

Avant de coiffe de la région de Loudun en tulle

Galon de tulle vu par dessous.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Coiffe numéro 2

Vue de la coiffe

En préparation

Le fond de la coiffe

En préparation

Détails

Dessus de berceau

Le deuxième exemple de tulle également fabriqué à Loudun est un dessus de berceau fabriqué par les sœurs Marché en 1927. Une photographie est donnée dans le livre de Mémoire en Images Loudun et son canton par Thomas Thierry, page 58. La référence complète de ce livre est donnée dans la Médiagraphie de Loudun.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Brodeuses à Loudun dans les années 1930

Dans les années 1930, à Loudun, il y avait une femme qui servait d'intermédiaire entre les brodeuses et un ou des vendeurs. Elle distribuait aux brodeuses qui le voulaient de quoi travailler.
Ma mère, née en 1894, faisait de la broderie dans sa jeunesse. Elle avait appris le métier de couturière et en même temps la broderie. Lorsqu’elle se maria en 1919 elle avait son trousseau brodé tout préparé ; comme beaucoup de jeunes filles à cette époque là.

Je suis née en 1920, et je me souviens, qu’étant enfant, j’allais avec ma mère, avenue de la Gare à Loudun, chez Madame Paraud qui était dépositaire de travaux pour des brodeuses à domicile.

Les travaux se cantonnaient exclusivement en draps et taies d’oreillers à broder. Le tissu était une toile de lin blanc d’une qualité exceptionnelle. Le tissu était livré, prêt à être travaillé, draps et taies d’oreillers incluses.
La brodeuse n’avait plus qu’à tirer les fils, monter l’ourlet en bâti. Son travail ainsi préparé, elle n’avait plus qu’à faire ses jours de Venise avec un coton blanc fourni par la distributrice.

Parfois, il y avait sur ces draps une broderie supplémentaire à faire et qui concernait les caractères enlacés des noms ou prénoms des destinataires de ces marchandises.

A cette époque, ce travail à domicile était très prisé par nos mères qui étaient femmes au foyer. Pour elles c’était un petit revenu supplémentaire, en dehors du budget familial. Il leur permettait une petite fantaisie dans leur dépenses de tous les jours.

Quelques années plus tard cette dame Paraud habita rue Porte Saint-Nicolas. Et ma mère continua pendant encore de longues années à travailler pour elle.

Il n’est donc pas étonnant, qu’après cet exemple, j’ai suivi un peu les traces de ma mère et que la broderie a été pour moi un bon passe-temps, ainsi que la dentelle au crochet très agréable aussi à confectionner.

Fernande Germain

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Liens externes

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document


Bibliographie

  • La Dentelle Renaissance, éditions Th. de Dilmont à Mulhouse, vers 1909, semble avoir été réédité en 1940 et en 1954, 76 pages, ouvrages de la Bibliothèque D.M.C., 140 figures, 10 hors-texte, 10 planches dépliantes correspondant aux hors-texte.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document



Messagerie, Aide, Aranei-Orbis ? Copyright, etc.

Retour à l'article Loudun — Accueil .

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou vous remercie de votre visite

Dernière modification : 2013-12-08 - 10:17:59

  Contact | Aranei-Orbis ? | Recherchons | Aide | Crédit | Nouveautés

Déficience visuelle

Sites de la galaxie Aranei-Orbis

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou
Patrimoine régional entre Angers, Tours et Poitiers : personnages célèbres, coutumes, légendes, témoignages, histoire, géographie, architecture.
(jcraymond.free.fr)
Chansons anciennes
Chansons trouvées dans des cahiers datant d'avant la guerre de 1914-1918.
(cahierschansons.free.fr)
Arts des mots — Le Poémier
Poèmes et textes de mes amis et invités.
(lepoemier.free.fr)
Arts visuels
Œuvres de mes amis et invités.
(www.chez.com/araneiorbis)
Antick
Musée virtuel d'objets anciens, disparus ou en désuétude.
(antick.free.fr)
Domus-Libri
Maison des livres anciens restitués sous format numérique.
(domuslibri.free.fr)
Morts pour la France
Monuments aux morts et les noms qu'ils portent.
(mortspourfrance.free.fr)

Copyright :© Aranei-Orbis - 1997 - 2016 - Toute reproduction, adaptation, traduction réservée.

  Document made with KompoZer 

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS!