A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou

L'Échevinage
Loudun (Vienne)
par Jean-Claude Raymond

Présentation

Le promeneur peut aborder l'échevinage en empruntant le porche-ballet situé rue Housse-Gallants. De la rue on découvre le pied de la tour contenant un escalier hélicoïdal. En avançant on découvre à gauche de la tour un premier corps de bâtiment qui date du XVe ou début du 16e siècle. Encore à droite une autre construction un peu moins élevée. Les façades de ces deux corps semblent avoir
été remaniées au 17e siècle. La vue la plus générale est sans conteste celle que l'on a en montant les marches qui conduisent à gauche au parc de stationnement et qui fait l'objet de nombreuses photographies. Mais, il ne faut pas quitter l'Echevinage sans avoir vu la façade  sur la rue du Relandais à
laquelle on accède par une petite porte à droite de la tour. La façade du second corps de bâtiment est restée en l'état original de style Renaissance qui effectivement n'est pas sans rappeler l'architecture italienne de l'époque. L'ensemble a été inscrit à l'inventaire supplémentaires des Monuments historiques le 1972-12-15.

Echevinage

En toute logique, le mot Echevinage devrait désigner un immeuble dont la vocation est dédiée aux activités des échevins. Ceci n'est pas le cas pour ce bâtiment (consulter le document [001] pages 79 à 89 pour plus de détails).

Porche-Ballet

Un porche-ballet est un portail intégré dans une construction comprenant des servitudes et au premier étage un grenier ou une pièce au-dessus du passage.

Balet (ballet, balé, balai) substantif masculin désignant un petit hangar, abri rustique, fenil ; un plafond d'étable ou d'écurie fait de branchages ou de fagots posés sur des chevrons.

R. Mineau & L. Racinoux

in Vieux Parlers de la Vienne

Librairie  Le Bouquiniste
162, Grand-Rue
F — 86000-Poitiers

Balais désigne aussi le genêt dont on fait les balais. On peut penser qu'il pouvait aussi servir à faire les plafonds. Les plafonds étaient souvent faits de bousilli jusqu'au 19e siècle, en français le mot est bousillage qui est un mélange de terre détrempée et de paille brassées en une sorte de mortier dont on enduisait des bouts de branches placés perpendiculairement aux chevrons et qu'on lissait. Sur le bousilli on pouvait carreler. Les porches ballets pouvaient se rencontrer comme portail d'une ferme entourée de bâtiments ou de murs. Le porche-ballet semble plus ancien que le porche hangar encore assez courants.  Dans les deux cas, le soir, le portail fermé, la ferme était isolée du monde extérieur comme autrefois les villes derrière leurs remparts.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Photographies


Echevinage à Loudun (France-Vienne) —Porche d'entrée

Portail-ballet rue Housse-Gallants avec vue vers la porte d'entrée de l'escalier à vis

Jean-Claude Raymond — 2006-10-10

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Echevinage à Loudun (France-Vienne) — porte d'entrée de la tour

Porte d'entrée de l'escalier à vis

Jean-Claude Raymond — 2006-10-10

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Echevinage à Loudun (France-Vienne)

Vue à partir du jardin de l'Échevinage

Jean-Claude Raymond — 2006-10-10

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Echevinage à Loudun (France-Vienne)

Vue à partir du parking de l'Échevinage

Jean-Claude Raymond — 2006-10-10

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Echevinage à Loudun (France-Vienne)

L'Échevinage illuminé — avec l'aimable autorisation de © J.-M. Cailleau

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Echevinage à Loudun (France-Vienne) - Façade sur la rue.

L'Échevinage — Façade sur la rue du Relandais

Jean-Claude Raymond — 2006-10-10

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document

Bibliographie

[001] - Histoire des rues de LoudunDe la rue du Grenier-à-Sel (II) par Sylvette Noyelle et Sylviane Rohaut, Société historique de Loudunois. 21x29.7, 105 pages. Cet ouvrage comprend de nombreux plans, des photographies en noir et blanc et couleurs.
L'Echevinage est décrit dans les pages 79 à 89 puis planches 10 et 11 qui suivent montrent des photographies en couleurs.

Navigation vers le début du documentMotif pour séparer les paragraphesNavigation vers le début du document



Messagerie, Aide, Aranei-Orbis ? Copyright, etc.

Retour à l'article Ville de Loudun .

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou vous remercie de votre visite

Dernière modification : 2008-01-08 - 21:27:25

  Contact | Aranei-Orbis ? | Recherchons | Aide | Crédit | Nouveautés

Déficience visuelle

Sites de la galaxie Aranei-Orbis

A la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou
Patrimoine régional entre Angers, Tours et Poitiers : personnages célèbres, coutumes, légendes, témoignages, histoire, géographie, architecture.
(jcraymond.free.fr)
Chansons anciennes
Chansons trouvées dans des cahiers datant d'avant la guerre de 1914-1918.
(cahierschansons.free.fr)
Arts des mots — Le Poémier
Poèmes et textes de mes amis et invités.
(lepoemier.free.fr)
Arts visuels
Œuvres de mes amis et invités.
(www.chez.com/araneiorbis)
Antick
Musée virtuel d'objets anciens, disparus ou en désuétude.
(antick.free.fr)
Domus-Libri
Maison des livres anciens restitués sous format numérique.
(domuslibri.free.fr)
Morts pour la France
Monuments aux morts et les noms qu'ils portent.
(mortspourfrance.free.fr)

Copyright :© Aranei-Orbis - 1997 - 2016 - Toute reproduction, adaptation, traduction réservée.

  Document made with KompoZer 

Valid HTML 4.01 Transitional Valid CSS!